Test ENF

L’école de natation française (ENF)

L’ENF est un programme de formation des nageurs mis en place par différentes fédérations dont la fédération française de natation (FFN), réunies au sein du Conseil Interfédéral des Activités Aquatiques.

Ce programme s’articule autour de trois étapes dans lesquelles l’enfant développe des compétences variées.

  • Le sauv’nage
  • Le pass’sports de l’eau
  • Le pass’compétition

Chacune de ces étapes est validée par un test dont la réussite est indispensable pour pouvoir passer à l’étape suivante. Les enfants nés à partir de 2004 devront avoir validés toutes ces épreuves pour pouvoir participer ensuite aux compétitions du programme fédéral officiel. Cet article présente les différents tests de ce programme.

 

 

Test 1 : Le sauv’nage

Ce test se présente sous la forme d’un parcours qui permet d’évaluer différentes compétences permettant d’assurer sa propre sécurité dans l’eau. Il peut être admis comme test de sécurité pour la pratique des activités nautiques.

Le parcours est effectué en grande profondeur sans reprise d’appui et sans lunettes. En voici le déroulement :

  • Sauter dans l’eau et se laisser remonter passivement
  • S’immobiliser en position ventrale (étoile de mer) pendant 5 secondes
  • Nager jusqu’à un cerceau posé sur l’eau et y rentrer
  • Rester en position verticale pendant 5 secondes à l’intérieur du cerceau
  • Alterner sur une distance de 15 à 20 mètres, un déplacement ventral et le passage sous des obstacles (3 à 4) disposés le long du parcours
  • S’immobiliser pendant 5 secondes sur le dos
  • Nager sur le dos entre 15 et 20 mètres
  • Aller chercher un objet situé à environ 1,8m de profondeur et le remonter à la surface.

 

 

Le pass’sports de l’eau

C’est une découverte de différentes disciplines aquatiques : le plongeon, le water-polo, la natation synchronisée, la nage avec palmes et la natation sportive. Un test est proposé dans chacune de ces disciplines, valider le pass’sport de l’eau suppose d’en avoir réussi au moins trois.

 

La natation sportive

Le parcours s’effectue sur une distance de 50 mètres :

  • Départ plongé à partir d’un plot de départ, suivi d’une coulée d’au moins cinq mètres (pris aux talons)
  • Fin du premier 25 mètres en crawl avec respiration latérale
  • Virage culbute
  • Coulée dorsale d’au moins 3 mètres (pris aux mains)
  • Fin du deuxième 25 mètres en dos crawlé

 

 

Le water polo

Le parcours s’effectue dans un carré de 10 mètres de côté environ :

  • Envoyer le ballon à une main à un partenaire situé à 5 mètres.
  • Nager en crawl tête hors de l’eau jusqu’à ce partenaire
  • Faire le tour du partenaire (le passage sur le dos est autorisé pendant ce contournement).
  • Récupérer le ballon et nager en crawl en le contrôlant (ballon entre les bras) jusqu’à un autre partenaire.
  • Contourner le 2ème partenaire et tirer au but. Le tir doit être cadré (le ballon entre dans le but ou est arrêté par le gardien)
  • Juste après le tir, nager vers un 3ème partenaire et le contourner.
  • Faire un appel de balle et réceptionner le ballon à une main (si le ballon tombe dans l’eau, le joueur le récupère rapidement).
  • Avancer avec le ballon hors de l’eau et tirer à nouveau au but à une distance de 3 mètres. Le tir doit être cadré.

 

 

La nage avec palmes

Le parcours s’effectue sur une distance de 50 mètres avec tuba frontal et palmes :

  • Départ plongé à partir d’un plot de départ, suivi d’une coulée avec battements d’une distance d’au moins 7,5 mètres
  • Vidage efficace du tuba et déplacement sur la fin du 25 mètres en battements avec les bras devant
  • Virage culbute
  • Coulée avec ondulations d’une distance de 7,5m minimum
  • Fin du deuxième 25 mètres en ondulations avec les bras devant.

 

 

La natation synchronisée

Il s’agit d’un ensemble de tâches qui représentent un mini-ballet. Elles doivent être réalisées dans la continuité et dans l’ordre, en les répartissant librement sur une distance de 25 mètres.

  • Réaliser une présentation sur la plage
  • Réaliser une entrée dans l’eau maîtrisée.
  • Effectuer une rotation avant groupée complète proche de la surface.
  • Elever le corps jusqu’à une hauteur proche de la taille pour sortir le bras réalisant un mouvement expressif.
  • En position dorsale, élever une jambe le plus haut possible proche de la verticale et de l’extension.
  • Se déplacer sur le dos par la tête (environ 5 mètres) avec le corps aligné à la surface et des appuis des mains (godilles) au niveau des cuisses.
  • Saluer d’un bras en se stabilisant, épaules hors de l’eau, pendant au minimum 2 secondes.

 

 

Le plongeon

L’épreuve de plongeon a la particularité de comporter deux parties distinctes. La première est un enchaînement à sec qui comporte :

  • une présentation de type gymnique : tête droite, bras en croix, ventre rentré, jambes serrées et tendues.
  • une succession de 3 sauts sur place avec extension de jambes et cercles de bras.
  • une roulade avant par-dessus un obstacle.
  • un saut vertical avec vrille.

La deuxième partie compte 4 plongeons

  • Une chandelle avant groupée : sauter à la verticale, se grouper et entrer dans l’eau dans cette position
  • Une rotation avant à partir d’une postion accroupie sur le bord
  • Un plongeon avant à partir d’une position accroupie ou assise
  • Une rotation arrière commençant dans l’eau, mains accrochée à la goulotte ou à la barre de départ.

 

 

Le pass’compétition

Le pass’compétition est la dernière étape du parcours de formation. A la différence des étapes précédentes, ce test est spécifique à une discipline, chaque sport a son propre pass’compétition.

En natation, le test consiste à réaliser un 100 mètres 4 nages (papillon, dos, brasse et crawl). Il n’y a pas d’exigence de temps mais différents points sont évalués :

  • la connaissance de l’environnement de la compétition : présentation à la chambre d’appel, respect de la procédure de départ, etc.
  • le respect des contraintes réglementaires de l’épreuve (nages et virages).
  • la maîtrise des techniques utilisées en compétition comme le départ plongé ou les coulées.